Vodka Mansfeld: un packaging d’exception

Mandatée par la brasserie Clausel, l’agence plan K s’est mobilisée pour rechercher les différents éléments constituant la bouteille. Choix du design, qualité du verre, éléments décoratifs, technique d’impression, aucune étape de la fabrication n’a été laissée au hasard afin d’être à la hauteur de la qualité du produit.

mansfeld_vodka

«C’était un projet de longue haleine, plusieurs mois ont été nécessaires pour trouver les meilleurs partenaires sur ce projet. Mais le résultat est à la hauteur de nos attentes, et toute l’équipe est très fière d’avoir eu l’opportunité de collaborer à l’élaboration de ce nouveau packaging», nous explique Kristof, managing partner de plan K.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Bouquet aux 3 parfums: Goût, Design et Histoire

Du sucre en bouquet ? voilà une innovation design aux lignes simples, élégantes et intelligentes. Exit les bouquets de fleurs, cadeau éphémère et conformiste.

La forme inédite n’est pas la seule surprise de ces bâtons de sucre à casser de Tiphanie Pouiller. En effet, comme nous le livre Sylvain Allard, professeur à l’école de design UQAM, le packaging nous raconte l’histoire nantaise du sucre.

Le blog de l’UQAM vous en dit davantage ici

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Vins : Rigal revoit le packaging des Palombières

Créée en 2004, la marque Les Palombières revêt un nouvel habillage. Rigal a en effet décidé de s’ancrer davantage dans la Gascogne. Sur l’étiquette, un envol de palombes est ainsi représenté et se décline en fonction des couleurs : blanc sec et moelleux, rosé et rouge.

La filiale d’Advini a aussi revu le profil produit pour aller vers des vins plus accessibles et fruités. Le positionnement de la gamme se situe entre 2,80 € et 3,30 €.

 

Source : http://www.rayon-boissons.com/Actu-Flash/Vins-Rigal-revoit-le-packaging-des-Palombieres-22149

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

STRANGER & STRANGER RHABILLE LES BOUTEILLES DE VIN

Stranger & Stranger, un des grands pontes du packaging pour vins & spiritueux, a eu la brillante idée de rhabiller les bouteilles de vins du producteur californien Truett Hurst. Il emballe celles-ci dans du papier ultra-design contenant pêle-mêle des recettes de cuisine et autres citations en rapport avec le monde de la picole.

Dans ce milieu généralement conservateur, voilà de quoi donner des couleurs et de la vie aux trop sages rayons vins des supermarchés. Leur idée est si brillante et innovante qu’ils ont même déposé un brevet. Une vraie réussite créative et commerciale. Sans mentir, si le ramage de ces petits vins californiens se rapporte à leur plumage, on s’en jetterait bien un derrière la cravate !

Voir d’autres créations … 

Source : http://blackpizza.com/

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

WHAT YOU SEE IS WHAT YOU GET | POSTLERFERGUSON

Les supermarchés sont à élargir leur gamme de poissons frais afin d’introduire plus d’espèces durables comme le grondin et le maquereau. Ces poissons sont moins chers et tout aussi savoureux, mais les clients rechignent souvent parce qu’ils ne les connaissent pas et, parfois, ils sont souvent mal présenté ou tout simplement laids.

Cette proposition de conditionnement permet de mettre ces poissons sur un pied d’égalité avec leurs frères les plus reconnus en les mettant dans un emballage attrayant et très reconnaissable. Les sachets sont destinés à être utilisés dans les comptoirs de poisson frais. Construits à partir d’une double couche de polyéthylène, ils sont étanches, refermables et peuvent être remplis avec de la glace pour le transport pour la conservation de votre poisson frais jusqu’à ce qu’il rencontre votre casserole!

PostlerFerguson a été fondée à Londres en 2007 par Ian Ferguson et Martin Postler après leur sortie de l’ARC.

Lire la suite … 

Source : http://packaginguqam.blogspot.fr/

 

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

BRASSEURS DU MONDE | MATHIEU LACOMBE

C’est assez impressionnant le nombre de brasseries artisanales qui sont nées au Québec depuis quelques années. Après la percée des Unibroue, Boréale et McAuslan qui ont été les précurseurs des micro-brasseries dans les années 80, la fin des années 2000 marquée par une vague impressionnante tant par sa qualité que par sa diversité.

Les Brasseurs du Monde est une équipe de passionnés de bières de Ste-Hyacinthe au qui mettent tout en œuvre pour partager cette passion avec les consommateurs du Québec et d’ailleurs.

Brasseurs du Monde s’inspire des traditions brassicoles du monde ! En effet, selon le type de bière, l’entreprise crée des bières qui s’inspirent quelquefois directement et d’autres fois indirectement de styles de bières reconnus de partout dans le monde. C’est avec enthousiasme que je vous présente quelques étiquettes conçues par Mathieu Lacombe un de mes étudiants de l’UQAM.

Source : http://packaginguqam.blogspot.fr/2012/08/brasseurs-du-monde-mathieu-lacombe.html

 

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

L’AMOUR DU VIN EN PACKAGING

Petit détour par Saint-Pétersbourg, en Russie, où le directeur artistique et graphiste Timur Salikhov réalise de singuliers packagings. Il imagine « Wine tag design », un étiquetage pour une série de 3 bouteilles de vin. Les différentes variétés sont représentées par des couleurs (orange, violet et bleu) et le contenant est enlacé par deux sortes de bras, symbole de l’amour porté à ce produit.

Source : http://fr.etapes.com/l-amour-du-vin-en-packaging

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Stafidenios ® est un produit pour les enfants. Il s’agit de raisins secs emballés en portions individuelles. Il est fabriqué en Grèce et les dimensions des emballages ont été conçues pour s’adapter au creux de la main d’un enfant.

Le coût de production d’emballages maximal ne devait pas dépasser 0,07 centime d’euro puisque le prix de détail est très bas. Le coût de production devait inclure un cadeau à l’intérieur (un autocollant, etc.) Il fallait aussi faire la conception d’une marque et l’emballage que les consommateurs aiment immédiatement et si possible qu’ils désirent le garder après usage.

lire la suite …

Recherche et innovation en design d’emballages | Research and innovation in packaging design
Source : http://packaginguqam.blogspot.fr/

 

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Un code couleur pour manger plus sainement ?

Les normes européennes obligent les firmes à indiquer certaines informations nutritionnelles sur le packaging de leurs aliments, afin d’aider le consommateur à faire son choix en toute connaissance de cause. Et si utiliser des codes couleur pouvait aider à faire des choix plus sains ?

Regarder les détails nutritionnels d’un sandwich, une pizza, un produit laitier, un paquet de chips ou un paquet de biscuits… voilà bien quelque chose qui ne préoccupe pas souvent les hommes. Pourtant, nombreux sont ceux qui aimeraient manger plus sainement.

Un hôpital du Massachusetts (USA) a tenté une expérience pour aider les consommateurs à faire des choix d’aliments plus sains. Après tout, qui sait combien de calories contenait le sandwich mangé hier à midi et le soda qui l’accompagnait ?

Les aliments et boissons vendus à la cafétéria de l’hôpital se sont tous vus associés à une couleur : rouge, jaune ou vert. Le vert est bien entendu l’indicateur le plus sain. Les chercheurs ont ensuite analysé le comportement des 4600 employés qui ont mangé à la cafétéria.

6 mois après que les changements aient été effectués, les ventes des aliments classés « rouge » avaient diminuées de 15%. Celles des boissons classées « rouge » ont carrément dégringolé de 39%. Le tout, bien entendu, au profit des aliments et boissons « vert ».

Le code couleur pourrait donc être une solution assez efficace pour aider le consommateur à faire des choix alimentaires plus sains. Mais pas sûr que cela plaise aux marques…

Source : http://www.rtl.be/pourlui/article/un-code-couleur-pour-manger-plus-sainement-133151.htm

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

L’histoire du packaging de Coca-Cola

Je suis tombé sur une photographie qui présente l’évolution des packaging de Coca-Cola depuis ses débuts. L’histoire des bouteilles de Coca-Cola est amusante à regarder de ce point de vue.

De gauche à droite, on retrouve les bouteilles de 1899, 1900, 1915, 1916, 1957 et 1986. Ce qui saut aux yeux est un franc retour de la bouteille typée 1957 dans le bistro français. En tout cas, la forme du packaging de Coca-Cola est clairement l’un des avantages concurrentiels de la marque qui participe à sa différenciation.

Lire la suite …

Source : http://blog.logoenvue.fr

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS