La marque Mustela récompensée pour l’éco-conception de ses packagings

Avec leur marque Mustela, les Laboratoires Expanscience sont les lauréats 2013 de la catégorie «Sustainable Packaging», distinction attribuée à une marque de cosmétique qui a réduit l’impact environnemental de ses produits grâce à l’évolution de ses packagings. «Nos efforts pour réduire l’impact environnemental de nos packagings s’inscrivent dans une démarche d’éco-conception globale pragmatique et fondée sur un process d’amélioration continue» commente Françoise Lochet, responsable Suivi Développement produits et packaging.

mustela_article

Entre 2005 et 2013, cette gamme a ainsi connu un certain nombre d’évolutions contribuant à répondre à l’objectif que se sont fixés les Laboratoires Expanscience : 100% de leurs nouveaux produits dermo-cosmétiques Mustela et Noviderm seront éco-conçus en 2015.

Voir l’article complet…

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Papier imprimé : un nouveau label européen

Face à l’intérêt du consommateur français et européen pour les produits respectueux de l’environnement, la Commission Européenne va attribuer un nouveau label pour les papiers imprimés. C’est pourquoi les agences de communication par l’objet proposent elles-aussi des objets tels que les agendas, les blocs-notes ou les calendriers publicitaires fabriqués à partir de matières recyclées.

Lire la suite … 

Source : http://www.developpement-durable-entreprise.fr/papier-imprime-nouveau-label-europeen-n92428.html

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Un code couleur pour manger plus sainement ?

Les normes européennes obligent les firmes à indiquer certaines informations nutritionnelles sur le packaging de leurs aliments, afin d’aider le consommateur à faire son choix en toute connaissance de cause. Et si utiliser des codes couleur pouvait aider à faire des choix plus sains ?

Regarder les détails nutritionnels d’un sandwich, une pizza, un produit laitier, un paquet de chips ou un paquet de biscuits… voilà bien quelque chose qui ne préoccupe pas souvent les hommes. Pourtant, nombreux sont ceux qui aimeraient manger plus sainement.

Un hôpital du Massachusetts (USA) a tenté une expérience pour aider les consommateurs à faire des choix d’aliments plus sains. Après tout, qui sait combien de calories contenait le sandwich mangé hier à midi et le soda qui l’accompagnait ?

Les aliments et boissons vendus à la cafétéria de l’hôpital se sont tous vus associés à une couleur : rouge, jaune ou vert. Le vert est bien entendu l’indicateur le plus sain. Les chercheurs ont ensuite analysé le comportement des 4600 employés qui ont mangé à la cafétéria.

6 mois après que les changements aient été effectués, les ventes des aliments classés « rouge » avaient diminuées de 15%. Celles des boissons classées « rouge » ont carrément dégringolé de 39%. Le tout, bien entendu, au profit des aliments et boissons « vert ».

Le code couleur pourrait donc être une solution assez efficace pour aider le consommateur à faire des choix alimentaires plus sains. Mais pas sûr que cela plaise aux marques…

Source : http://www.rtl.be/pourlui/article/un-code-couleur-pour-manger-plus-sainement-133151.htm

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Sacs réutilisables: objectif atteint plus tôt

MONTRÉAL – Les Québécois ont épargné à la planète 1,2 milliard de sacs de plastique pour leurs emplettes, atteignant ainsi l’objectif que leur avait donné le gouvernement deux ans plus tôt que prévu.

Le ministre du Développement durable et de l’Environnement, Pierre Arcand, a annoncé lundi, à Montréal, que l’objectif d’une réduction de 52 pour cent de l’utilisation des sacs de plastique uniservice avait été atteint en 2010 plutôt qu’en 2012, comme le prévoyait le plan 2008-2012.

Les Québécois, qui utilisaient ainsi 2,2 milliards de sacs de plastique en 2008 n’en utilisaient plus que 1 milliard en 2010.

Lire la suite …

Source : http://journalmetro.com/actualites

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

LUMIB LAMP

Design et pensée éco-responsable peuvent aller de pair lorsqu’il s’agit de la création d’emballages de produits. La particularité de la Lampe Lumib est que l’emballage de plastique qui lui sert de protection lors de l’achat se transforme en cage d’abat-jour. Une façon simple et écologique de concevoir une lampe suspendue par Stéphanie Aubin dans mon cours d’emballage.

Lire la suite …

Source : http://packaginguqam.blogspot.fr

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Un diamant caché dans une bougie

Popup fête les mamans avec cette série de jolies bougies parfumées et s’installe du 30 avril au 30 mai au Lafayette Homme.

Petit plus, une maman sur 50 découvrira au fond du pot de sa bougie un vrai diamant. Et parce que toutes les mamans le valent bien, parmi toutes ses pierres, une pièce unique d’une valeur de 5000 euros est dissimulée dans une seule des ces bougies en grand format. On salut aussi le bel emballage de la marque, qui reste fidèle à son esthétique mais aussi à ses engagements, avec un packaging éco responsable et une fabrication garantie made in France.

Alors on suggère à son Jules et à ses petits cette belle manière de signifier à sa maman son amour éternel et on les envoie faire un tour, au cœur de la capitale…

Bougie petit modèle-32 gr, 20 euros et grand modèle-190 gr, 50 euros

Source : http://www.femmeactuelle.fr

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Le Furoshiki, le sac réutilisable version japonaise

Introduit par  Les créations Mayukori sur le marché québécois,  le Furoshiki est une pièce de tissu carrée qu’on utilise pour envelopper divers objets afin de les transporter. J’aime ce produit parce qu’il se positionne dans la gamme des sacs réutilisables tout en possédant une valeur hautement distinctive. Le concept consiste à le plier de façon originale afin de le convertir en sac d’épicerie, de l’utiliser pour transporter vos bouteilles de vin ou vos livres. Bref, avec un brin de créativité le Furoshiki s’adapte à une multitude de besoins.

lire la suite …

Source : http://www.wcommunication.com

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Agence régionnale de l’environnement

Les sacs plastiques

Le sac plastique reste un des emblèmes de notre société de consommation, société qui n’est ni plus ni moins qu’une société de déchets. Sa durée d’utilisation est de quelques minutes, mais sa durée de vie s’étend potentiellement sur plusieurs siècles.
300, c’est le nombre de sacs plastiques utilisés chaque année par un Français. Il y a encore quelques années, nous en utilisions beaucoup plus. Aujourd’hui, de nombreuses grandes enseignes n’en distribuent plus gratuitement. Pour compenser, beaucoup d’entre nous ont pris l’habitude d’aller faire nos achats avec un sac réutilisable. Seuls les moins prévoyants continuent à en prendre à chaque passage en caisse.
Les commerces de détails n’ont rien changé. Ils continuent à distribuer des sacs à chaque achat. Certains ont opté pour la distribution de sac en papier, donnant l’illusion d’être plus écologique.
On nous avait promis la fin du sac dans tous les commerces fin 2010. Pourtant en 2012, sortir sans sac d’un magasin reste un acte volontaire.

En lire plus …

Source : http://www.arehn.asso.fr

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Le packaging peut-il redonner l’envie de consommer?

L’UDA, en partenariat avec l’ADC, organise le 8 mars une demi-journée consacrée à l’avenir du packaging et à son rôle pour booster les ventes.

Dans un contexte économique agité, où les législations sur l’environnement prennent une place de plus en plus importante, en quoi le packaging peut-il servir de media de réassurance et de séduction? Peut-il redonner confiance et l’envie de consommer? Bref, le packaging peut-il être accélérateur du chiffre d’affaires?

 En lire plus …

Source : http://www.influencia.net

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS